rucher multicolore
rucher multicolore
hommes et abeilles. apiculture de ville.
hommes et abeilles.           apiculture de ville.
logo bilan carbone Calculez votre bilan
stagiaire au rucher. stagiaire au rucher.

Association

hommes et abeilles,

 

Formations apicoles


1 place de la commune
38100 Grenoble 

Siret : 509 038 337 00028

Enregistrée comme organisme de formation continue, auprès du

préfet de région Rhône-Alpes

82 38 05119 38.

(ce qui ne vaut pas agrément.)

 

 

 



  Contact merci d'utiliser le

formulaire en ligne

 

logo bienvenue à la ferme, 82 Tarn et garonne 10 ème anniversaire, Bravo !

 

 

Contact : centre écologique

apiculture jardins partagés, coquelicots apiculture jardins partagés

hommes et abeilles c'est :16 ruchers de formation situés dans l'agglomération de Grenoble.

Partenaires

  • Grenoble Alpes Métropole
  • Commune de Pont de Claix
  • Ville de Grenoble
  • Comité d'entreprise ARTELIA
  • Collège Henri Wallon
  • Lycée Louise Michel
  • Comité d'entreprise du Centre de recherche XEROX Europe
  • Musée Dauphinois / Bon accueil
  • Association des Amis du Fort du Saint Eynard
  • Centre de recherche STM / STE
  • Association UQBGP jardins familiaux
  • Association Brind'grelinette
  • Bailleur social SDH
  • Compagnie de Chauffage
  • Commune de Chamrousse
  • Association la Casamaures           Saint Martin le Vinoux   
  • Association Terter commune de la Tronche
  • Lycée E.Mounier   Grenoble.

    

montage de cadres montage de cadres

Questions en vrac 2

 

Quel type de filet utiliser autour des ruches ?

Buckfast, abeilles locales ou australiennes ?

Les abeilles sont-elles les seules à produire du miel ?

Puis-je placer ma ruche près d'un lac ?

Quelle est la durée de vie d'une abeille ?

Le venin possède-t-il des vertus ?

Qu'est-ce que varroa destructor ?

 

 

Le miel bio est-il butiné sur un espace biologique ?

Pourquoi les abeilles piquent-elles ?

A quelle vitesse vole une abeilles ?

Puis-je acheter une reine en France métropolitaine et l'expédier

à la Réunion ou aux Maldives ?

Combien existe-t-il d'espèces d'abeilles en France et dans le monde ?

 

 


Quel type de filet utiliser autour des ruches ?

 

Une abeille passe au travers d'un trou de 3,5mm, il faut donc un filet de maille restreinte.

 

Le code rural impose en zone urbaine que le rucher soit totalement entouré par une protection de 2 m de haut et  placé à 2 m de chacune des ruches au minimum.

 

Pour répondre à ce cahier des charges, nous utilisons des filets de peintres façadier qui mesurent 3m X 20m. Ces filets se trouvent chez les grossistes bâtiments.

Autres filets intéressants, ceux des parcs de Painball, qui ont l'avantage d'être noirs (meilleure transparence visuelle).

Privilégiez des couleurs sombres cela rend la protection plus discrète de loin.

 

Si un sentier frôle votre rucher, n'hésitez pas à monter la protection jusqu'à 2,50m ,voire 3m. Cela peut éviter des collisions abeilles/piétons, car les abeilles volent souvent à 1m sol et donnent au dernier moment un "coup de rein" pour sauter le filet. Ce phénomène a généré des piqûres dues aux collisions avec des piétons, sur l'un de nos ruchers.

 

Enfin ne plaquez pas le filet au sol, ainsi surélevé de 10cm vous aurez plus de facilité pour tondre l'herbe. D'autre part cela diminue l'effet voile lors de grands vents, vos piquets auront moins d'efforts à supporter.

 

 

 

Abbaye de Buckfast Abbaye de Buckfast

Buckfast, abeilles locales ou australiennes ?

 

Privilégiez toujours les races locales, d'autant plus si vous transhumez vos ruches.

 

De formidables travaux autour de l'abeille noire sont menés en France notamment en savoie et en bretagne.

Les apiculteurs qui se sont fixé cette mission peuvent voir des années d'efforts réduits à néant si vous placez des colonies d'abeilles de souches non locales à moins de 11km de leur rucher.

 

Les abeilles locales sont adaptées au climat, leur génotype ne doit pas être métissé.

C'est la sauvegarde des espèces qui est en jeu ! Et aussi votre réussite en apiculture.

 

Buckfast : Cette abeille obtenue par le croisement des sous-espèces d'abeilles apis mellifera mellifera et apis mellifera ligustica, créé dans l'abbaye de Buckfast (à Buckfastleigh, Devon), par le moine chargé de la miellerie, le frère Adam. Il s'agissait pour lui d'améliorer la race locale décimée par la maladie de l'île de Wight (causée par la « mite trachéale »acarapis woodi).

Cette abeille excellente butineuse, propre, peu agressive et peu essaimeuse peut sembler extra, mais doit être manipulée par des apiculteurs expérimentés, la première et deuxième génération des reines pures sont souvent catastrophiques ( mauvaises récoltes, agressivité croissante . . .).

Cela n'entame en rien le respect que mérite feu frère Adam, mais débutants passez votre chemin. D'autant plus que beaucoup de Buckfast vendues sont très abatardies aujourd'hui.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Buckfast

 

Abeilles australiennes, pas du tout adaptées au climat de l'Europe, elles amènent un risque d'importation de nouveaux parasites non endémiques .

Leur présence menace directement les souches locales et amène des pertes conséquentes chez leur possesseur, d'autant plus si il est débutant.

 

Pour conclure je dirai: Un débutant commencera à véritablement maîtriser l'apiculture qu'au bout de plusieurs années.

Respecter le travail et le rucher du voisin doit être une logique à conserver. Il n'y a pas de miracle, votre présence et délicatesse au rucher vous amènera le succès à long terme.

Au printemps toutes les colonies en bonne santé chercheront à essaimer quelle que soit leur race. (et heureusement).

Si vos abeilles sont agressives ce n'est que très rarement à cause de leur race, mais plutôt parce qu'elles souffrent ou craignent votre visite.

 

La réussite en apiculture passe par la conivence entre l'apiculteur et ses abeilles !

 

 

 


 

 

 

Les abeilles sont-elles les seules à produire du miel ?

 

 

Non les bourdons en produisent aussi.

Assez proches des abeilles ils vivent en colonies restreintes (entre 30 et 80 individus).

Les bourdons sont complémentaires dans l'action du butinage.

 

Si vous cultivez des tomates ou des courges, les bourdons vous seront indispensables et les abeilles inutiles.

Ces plantes n'offrent leur nectar qu'aux bourdons plus gros que les abeilles.

Pour accéder au coeur de ces fleurs les bourdons s'accrochent à la fleur et l'exitent en la secouant, à ce moment là et seulement, les fleurs s'ouvriront laissant accéder le bourdon au nectar (qui est la sécrétion femelle des fleurs ).

 

Les horticulteurs connaissent bien les bourdons qu'ils achètent en boite.

Cette boite placée dans les serres permet les pollinisations.

Les bourdons possèdent un dard, mais n'ont pas l'agressivité dans leurs gènes.

 

 

 

               Puis-je placer ma ruche près d'un lac ?

 

               Non !

 

 

 

Primo, les abeilles peuvent lutter contre le froid, mais pas contre l'humidité.

Or les petites brumes d'automne sont fréquentes près des zones humides, l'hivernage va être périlleux !

 

Deuxio, Au printemps, période où de forts risques d'essaimages apparaissent, un lac représente un danger par sa luminosité.


En effet les abeilles se référant à la position du soleil et à la lumière polarisée, il arrive que le reflet du soleil sur l'eau soit plus lumineux que le soleil lui-même qui peut être caché par un gros nuage.

Dans ce cas de figure des essaims ont été observés, tombant dans le lac qu'ils survolent.

Bon plan pour les poissons !

 

Ce danger de surbrillance est identique avec les chutes de neige de fin de printemps, cela décime les butineuses.

Quelle est la durée de vie d'une abeille ?

 

La reine des abeilles vit 5 ans en moyenne.


Les ouvrières vivent 35 jours plus ou moins au printemps, en été et au début de l'automne.

Les ouvrières d'automne et d'hiver vivent environ 4 mois.

 

Les mâles présents dans la colonie uniquement au printemps et en été vivent entre 4 et 5 mois.

 

 

 


Enfant qui a un Oedème de Quincke Oedème de Quincke

Le venin possède-t-il des vertus ?

 

La maladie des apiculteurs est le mal de dos, par contre tous les apiculteurs qui pratiquent plusieurs années sont immunisés grâce aux piqûres de leurs avettes contre les rhumatismes.

 

On voit parfois des apiculteurs ouvrir des colonies sans équipements de protection, je comprends que certains le fassent à certaines périodes,

( rarement lors des fortes miellées !) mais je suis contre cette pratique.

 

 

 

 

Comme le dit si bien le Dr Julliard apiculteur émérite et agent sanitaire apicole:

           "une piqûre d'abeille, c'est toujours une piqûre de trop !".

En effet le venin d'abeille ne s'élimine pas dans le temps, chaque piqûre vous rapproche d'une overdose de venin et d'une allergie à ce dernier qui est régulièrement mortelle.

 

Tous les ans des apiculteurs périssent suite aux piqûres de leurs abeilles.

 

D'autre part une piqûre dans l'oeil fait perdre ce dernier.

 

L'allergie se traduit par un oedème de Quincke, perte de la tension, fatigue et urgence à être rapatrié dans un lieu médicalisé dans les 20mn.

Une trousse de survie est à prévoir à chaque ouverture de ruche( ordonnance chez le médecin traitant).

 

L' Apithérapie était pratiquée par des peuples premiers, l'est encore.

De nombreux médecins la pratiquent en France, des résultats positifs apparaitraient aussi à propos de la sclérose en plaque.

 

Le Dr Hakim a édité un petit recueil très instructif à propos du venin.

 

 

 

 

 

Qu'est-ce que Varroa Destructor ?

 

C'est un acarien qui parasite les abeilles adultes en s'accrochant sur leur thorax.

Cette accroche permet à varroa de voyager d'une colonie à l'autre pour mieux permettre à son espèce de coloniser de nouveaux territoires.

 

Varroa se nourrit du sang de l'abeille (hémolymphe), extrêmement prolifique la femelle pond plusieurs oeufs dans les alvéoles occupées par des larves.

 

Ces oeufs (1 mâle et plusieurs femelles) éclosent rapidement au point que lorsque les abeilles émergent de leur alvéoles, ils sont non seulement éclos et les acariens adultes mais aussi déjà fécondés et actifs. (le mâle varroa à déjà fécondé ses soeurs alors que l'alvéole est encore fermée). Bref, c'est terrible d'efficacité.

 

Echappé en 1981 d'un laboratoire allemand où il était étudié, il est présent dans 100 % des ruches en France excepté le conservatoire de l'abeille noire d'Ouessant.

 

Tous les continents sont touchés, excepté l'Australie.

(Malgré tout, acheter des abeilles d'origine australienne ne résoud pas le problème, car seules les reines proviennent du continent. Ces reines sont livrées avec un paquet d'abeilles qui ne sont pas leurs filles!).

 

Symptômes de la varroase
Symptôme Diagnostic sujet à erreur Autres maladies ayant le même symptôme
abeilles aux ailes atrophiées    
abeilles tortillant de l’abdomen           X        intoxication
abeilles traînantes  

    acariose, nosémose,

    intoxication  

larves et nymphes sorties devant la colonie           mycoses
paquets d’abeilles ressemblant à de petits essaims    
vol difficile, voire impossible           X      acariose, nosémose
cannibalisme           X  
nymphes atrophiées et mortes dans l’alvéole    

 

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Varroa_destructor

 

Les traitements contre varroa existent,

les GDSA (Groupements de DéfenseSanitaire Apicoles) se battent pour que les apiculteurs traitent tous leurs colonies d'abeilles contre varroa.

La situation s'améliore puisque en Isère en 2013, 82,3 % des possesseurs de ruches déclarées traitent leurs colonies.

Mais combien d'apiculteurs et de ruches non déclarées ?    Mystère...

 

Deux type de traitements existent:

L'un constitué de lanières imbibées d'antibiotiques (jamais au moment de la production de miel)   taux de réussite 85% des varroas éliminés.

L'autre constitué d'acide formique et oxalique, le seul permettant de poroduire du miel "dit Bio"    taux de réussite 25% des varroas éliminés.


 

Certains intégristes ne traitent pas leurs ruches, ils causent des dommages graves aux ruchers alentours, annihilant les efforts de toute une corporation en créant des foyers d'infection.        Prétendent-ils aimer leurs abeilles ?

                       Ne voient-ils pas leurs abeilles souffrir ?

                       Ne tirent-ils pas des conclusions devant des ruches qui meurent

                       et des récoltes de miel dérisoires ou absentes ?

 

Il y a urgence à appréhender la santé de l'abeille,

faire de l'apiculture c'est prendre des responsibilités face aux animaux et à l'environnement.

 

 

 


 

 

Le miel bio est il butiné sur un espace biologique ?

 

Clairement : Non !

 

Le cahier des charges précise que seules les abeilles sont bio. Par le miracle qu'elles ne sont pas soignées (maladies, parasitisme...) avec des antibiotiques.

 

Que les ruches soit placées sur un toit près du périphérique ou au coeur d'une raffinerie n'a aucune incidence sur l'obtention du label (payant).

 

 Une abeille en milieu rural butine dans un rayon (sic) de 3,5 km autour de sa ruche, soit 825 hectares.

Alors en dehors du Larzac et peut-être de l'Ardèche et de la Lozère (excellent miel de Bruyère) où trouver une zone sans industries, sans cultures intensives, sans arbres fruitiers ? ( un pommier reçoit entre 35 traitements et 61 traitements par an. )

 

Nous produisons du miel à 1900m d'altitude (Pin Cembro, Rhododendron..) nous n'avons pas le label, car nous traitons nos abeilles contre varroa après la récolte (fin Août) avec des antibiotiques.

Mais si nous ne traitions pas avec ses mêmes traitements, nos ruches seraient trop faibles pour récolter en ce milieu de haute montagne !

 

Le miel bio est un miel discriminatoire, beaucoup de tout petits apiculteurs n'auront jamais les moyens financiers d'obtenir ce label (ou bien travailleront uniquement pour le labelliseur), même en produisant des miels grands crus, très estimés des connaisseurs.

 

 

 

 

 

 

Pourquoi les abeilles piquent-elles ?

 

L'abeille est un animal pacifique, mais elle a des prédateurs.


Individuellement une abeille n'a pas forcément besoin d'être armée, car elle est très agile et rapide, ce qui peut lui permettre de prendre la fuite par les airs.

 

Mais son nid (aussi bien dans le tronc d'un arbre creux, qu'une ruche ) comporte des rayons de cire, fatigants à construire et des abeilles en gestation (couvain) qui ne peuvent fuir ou être déménagés dans l'instant. C'est pour cette raison que les abeilles sont munies d'un appareil vulnérant (dard).

 

L'agressivité des abeilles est un réflexe de défense lorsqu'elles sentent que leur nid est menacé. Alors une défense est organisée par un corps de métier les"gardiennes" . Ce sont ces gardiennes qui piquent l'intrus, pas les butineuses par exemple.

 

Il arrive que l'on se fasse piquer en marchant pieds nus sur une pelouse, cela n'est pas une attaque, mais le fait d'écraser l'abeille provoque la piqûre par hasard comme si l'on marchait sur une punaise.

 

Une abeille est toujours réticente à piquer, car le dard en se fichant dans la peau reste accroché et déchire l'abdomen de l'abeille piqueuse lorsque celle-ci s'en va. La mort de cette dernère est inéluctable.

 

Très souvent avant une attaque pour protéger son nid, les abeilles cherchent à impressionner l'intrus en donnant des coups de tête dans celui-ci, si l'intrus ne fuit pas alors elle attaque. ( les chevaux, moutons et autres ruminants comprennent tout de suite lorsqu'elles donnent des coups de tête).

 

Les attaques des gardiennes sont très vite pressenties par l'apiculteur, le bourdonnement change en devenant plus fort, plus aigü et plus rapide.

 

 

 


A quelle vitesse vole une abeille ?

 

Une abeille faisant la navette entre la zone de butinage et sa ruche vole à 7m par seconde, soit 25km/heure.

 

Cela s'entend par vent nul.  Pesant 0,075 gr l'abeille est très légère et tient compte du vent dans ces déplacements.

La vallée du Rhône qui subit le mistral n'est pas toujours super pour les abeilles, car le mistral soufflant régulièrement à 40 km/h les empêche d'aller butiner à leur guise.

Cette force de vent les emporte, seule alternative voler au ras du sol et s'abriter en volant de bosquets d'arbres en bosquets d'arbres les protégeant du vent.

 

Par vent nul ou très faible un apiculteur qui marque les butineuses sortant du trou d'envol en les saupoudrant de farine, peut en les chronomètrant savoir plus ou moins à quelle distance elles vont butiner.

En regardant la couleur du pollen accroché sur les pattes postérieures, il peut savoir quelle plante est butinée.

 

 

 

 

 

Puis-je acheter une reine en France

et l'expédier à la Réunion

ou aux Maldives ?

 

 

Il est interdit par différents pays d'importer des animaux sans certificats de vaccination, sans mise en quarantaine ....

 

Pour les abeilles la législation est très stricte car d'un continent à l'autre, d'un milieu naturel à l'autre, ce sont des biodiversité entières qui peuvent être menacées par l'introduction d'une reine abeille non locale.

 

L'apparition de varroa ou du frelon asiatique en sont les meilleurs exemples de nocivité et d'irréversibilité des problèmes.

 

Imaginez les dégats si votre reine est porteuse d'un virus inconnu à la Réunion ou en Guadeloupe ! C'est de nombreuses colonies d'abeilles locales qui pourraient être contaminées, de nombreux apiculteurs ruinés dans leurs efforts, dans leur poursuite professionnelle.

 

Introduire des animaux, des races non endémiques c'est jouer à l'apprenti sorcier.

Photo abeille en macro Sam Droege Photo abeille en macro Sam Droege ( cliquez sur image ---> Flickr ).

 

 

 

Combien existe-t-il d'espèces d'abeilles en France et dans le monde ?

 

Il existe environ 1400 espèces d'abeilles en France.

 

Toutes ne sont pas " exploitées " par les apiculteurs, car certaines sont très petites et trop peu nombreuses pour produire une quantité de miel intéressante.

D'autres sont des abeilles solitaires qui ne vivent pas en colonies pluriannuelles ...

 

Les apiculteurs possèdent des abeilles mellifères dont les différentes espèces vivent en colonies pluriannelles constituées de 30 000 individus en hiver qui grossissent au printemps et en été pour atteindre un effectif de 60 000 à 80 000 individus au moment des floraisons.

 

Il faut énormément de main d'oeuvre pour assurer la nourriture de la colonie, assurer des réserves pour l'hiver et donner une récolte de miel à l'apiculteur.

 

Dans l'ensemble du monde 20 000 espèces d'abeilles ont pour l'instant été recensées.

 

Les abeilles exploitées par les apiculteurs sont généralement :

 

Apis mellifera mellifera, Abeilles noires.                                     Europe

Apis mellifera Carnica    (Carnoliennes).                                    Europe

Apis mellifera Caucasia (Caucasiennes) originaires des Balkans.  Europe

Apis mellifera Ligustica  originaires d'Italie.                                 Europe

Apis mellifera Cerana   Abeilles asiatiques.                                 Asie

Abeilles Buckfast, croisement et marque déposée.

 

Les abeilles africaines sont très agressives et difficilement enruchables, d'où la persistance de la récolte par les chasseurs cueilleurs qui détruisent le nid pour récolter le miel.

 

L'abeille tueuse apparue par suite d'une erreur humaine en Amérique du Sud (Argentine) est issue d'un croisement entre l'abeille européenne et l'abeille africaine.

 <  retour                           haut de page                                   suite >

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© hommes et abeilles, Formation