rucher multicolore
rucher multicolore
hommes et abeilles. apiculture de ville.
hommes et abeilles.           apiculture de ville.

Partenaires

  • Groupe  C'Pro

          Echirolles

  • Grenoble Alpes Métropole
  • Commune de Pont de Claix
  • Ville de Grenoble
  • Comité d'entreprise ARTELIA
  • Collège Henri Wallon
  • Lycée Louise Michel
  • Comité d'entreprise du Centre de recherche XEROX Europe
  • Musée Dauphinois / Bon accueil
  • Association des Amis du Fort du Saint Eynard
  • Centre de recherche STM / STE
  • Association UQBGP jardins familiaux
  • Association Brind'grelinette
  • Bailleur social SDH
  • Compagnie de Chauffage
  • Commune de Chamrousse
  • Association la Casamaures           Saint Martin le Vinoux   
  • Association Terter commune de la Tronche
  • Lycée E.Mounier   Grenoble.

    

logo bilan carbone Calculez votre bilan
stagiaire au rucher. stagiaire au rucher.

Association

hommes et abeilles,

 

Formations apicoles


1 place de la commune
38100 Grenoble 

Siret : 509 038 337 00028

Enregistrée comme organisme de formation continue, auprès du

préfet de région Rhône-Alpes

82 38 05119 38.

(ce qui ne vaut pas agrément.)

 

 

 



  Contact merci d'utiliser le

formulaire en ligne

 

logo bienvenue à la ferme, 82 Tarn et garonne 10 ème anniversaire, Bravo !

 

 

Contact : centre écologique

apiculture jardins partagés, coquelicots apiculture jardins partagés

hommes et abeilles c'est :16 ruchers de formation situés dans l'agglomération de Grenoble.

montage de cadres montage de cadres

Le rucher a essaimé !

Trois semaines de mauvais temps sont venues cette année 2010, perturber le rythme des visites au rucher.
 conséquence immédiate : essaimage des ruches.

 L'essaimage d'une ruche est toujours handicapant pour réussir sa récolte, la moitié des ouvrières a disparu de la ruche, elles vont fonder une nouvelle colonie et s'ouvrir un nouveau territoire en compagnie de leur mère, l'ancienne reine de la ruche qui vient d'essaimer.


 Vous pouvez vous consoler par le fait que votre ruche a vu naître une jeune reine qui sera prolifique et porteuse d'espoir.
 Il va donc falloir être prudent maintenant lors de la visite et gérer....

  L'essaimage s'est produit parce que les abeilles prévoient d'élever des reine de secours dès le début du printemps.


 Si la reine mère est agée, les avettes prévoient d'avoir des reines qui naissent régulièrement.
 Ces reines peuvent être tuées par la colonie, si elles sont inutiles le jour de leur naissance.

 

Ces mêmes reines peuvent au contraire naître et remplacer la reine mère qui est morte,  naître et expulser la reine mère pour le bien de la colonie; ponte plus prolifique du fait de la jeunesse et au fil des essaimages apparaissent des reines mieux adaptées au milieu indigène.


 Nous pouvions bloquer ce processus par la suppression des cellules royales tous les 15 jours au plus tard, puisque une reine dans sa cellule royale met 16 jours à naître.
 Les cellules royales matures sont faciles à idendifier, elles ressemblent à une cacahuète qui pend verticalement parmi le couvain.

  Les cadres porteurs de cellules royales matures peuvent bien sûr s'exporter dans une ruche voisine orpheline ou non si la souche de ces cellules est une reine douce et prolifique, cela peut remèrer une colonie faible ou agressive, avantageusement !


 Rappelons qu'une reine vit entre 4 et 5 ans, qu'une reine reste prolifique ( jusqu'à 2000 oeufs /jours ) les deux ou trois premières années de sa vie.
 Que les risques d'essaimage sont inférieurs à 20% la première année, mais exponentiels ensuite.
 
  L'intérêt des ruchers urbains est la proximité du rucher, passer en milieu d'après midi permet souvent de déceler un essaimage imminent.


 La reine mère qui va sortir avec la moitié de la colonie, génère une suractivité devant la ruche, de nombreuses abeilles volent en rond au dessus de la ruche et attendent la sortie de la reine, le bruit des vombrissements monte considérablement en volume.
 La façade de la ruche peut se couvrir de ces abeilles en attente, s'il fait froid ou venteux, c'est que l'on appelle la barbe.

Ouverture de la ruche qui a essaimé.


A l'ouverture, le constat est toujours le même, la ruche vit, des abeilles travaillent mais la population a diminué de moitié.

Lorsque l'on lève les cadres à la recherche de couvain, il reste parfois du vieux couvain operculé mais la présence de couvain a diminué.

Une ruche porteuse de 8 cadres de couvain est ainsi passée à 3 cadres de vieux couvain en trois semaines.

Logiquement mais pas toujours avéré, vous trouverez la ou les cellules royales ouvertes puisque la naissance a eu lieu.


 Quant au couvain frais la plupart du termps il est inexistant, ne vous affolez pas, l'essaimage ne laisse pas votre ruche orpheline mais la ponte de la jeune reine n'a probablement pas encore démarré.
  Une jeune reine commence à pondre 11 jours après sa naissance.
 Il lui faut effectuer son vol nuptial, qui durera 20 minutes et se faire féconder par plusieurs faux bourdons.
 Aussi rassurez vous si le lendemain plus ou moins, vous découvrez lors d'un passage furtif sur le rucher, un vol important d'abeilles à la verticale de votre ruche; il ne s'agit pas d'un deuxième essaimage mais du vol nuptial qui attire des faux bourdons depuis des kilomètres à la ronde.
 
 Il faut donc savoir attendre un peu, visiter le 12 ième jour à partir de la date connue ou estimée de l'essaimage, avant d'opter pour le travail à faire, différentes actions sont possibles.


  Réunir deux colonies ayant essaimé.
  La réunion de deux colonies en une seule ruche, comble la carence de population nécessaire à la récolte.


  Si la floraison tant attendue est présente, comme l'acacia pour l'un de nos ruchers, il faut parfois sacrifier une reine mais effectuer la récolte grâce à l'apport de main d'oeuvre...


  Mieux vaut une récolte sur une ruche puissante que sur deux colonies faibles.


  Laisser les colonies ayant essaimé grossir en population.
 

Aucun problème, la récolte sera ratée généralement.Par contre c'est peut-être l'opportunité de tenter la production de propolis, de pollen ou de reine.
  Ces colonies pourront toujours vous aider en apport de population pour une ruche ou une autre, leurs cadres de couvain aux différents stades peuvent aussi s'exporter utilement au cours de la saison.
 

Réunir deux colonies ayant essaimé dans une ruche avec partition centrale.


 Vous logerez ainsi deux colonies sans sacrifier une reine, cela peut vous permettre de repeindre et d'entretenir une ruche, puis après transvasement dans cette ruche retapée, vous pourrez refaire l'autre.
  Le bilan sera déjà positif, pas de récolte mais deux ruches propres et colorées, désinfectées et repeuplées de leur colonie d'origine d'ici la fin de la saison.


Votre rucher y gagnera en propreté et son embellissement rassurera vos clients sur votre souci de l'hygiène, tant de ruchers font crasseux aux yeux des promeneurs, que votre qualité de travail enfin visible aux néophytes peut vous fidéliser aisément une clientèle, si vous vendez votre récolte.


D'autres choix sont possibles avec beaucoup de variantes.


Les colonies ayant essaimé peuvent être placées en ruchettes 6 cadres et recevoir une hausse, facile à transhumer et à placer sur une terrasse en agglo, il y a toutes les chances que vous fassiez une récolte sympa . . .


Dépanner les copains en essaims.


Pour ça faut avoir des copains !

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© hommes et abeilles, Formation